top of page

Les élèves de P6 se sont rendus à la maison communale pour assister à l'animation « Faites le Mur » ( harcèlement sur les réseaux sociaux) proposée par l’AMO de Bastogne.
« Faites le Mur » est un jeu de prévention autour de l’enfance et des réseaux sociaux. Grâce au support d’une maquette d’école, les élèves sont confrontés à diverses situations et problématiques. Tout au long de l’animation, ils sont amenés à prendre des décisions collectives, dont les effets seront visibles sur le mur de la maquette d’école. L’animateur tient un rôle central non seulement en permettant à chacun de s’exprimer, mais aussi en donnant corps et cohérence à toute une série de personnages adultes. Le parallèle avec les réseaux sociaux ne sera mis en avant qu’à la fin de l’animation, pour faire réaliser les similitudes entre ce qui vient de se jouer et les réseaux sur internet.

Le jeu se veut interactif, les élèves se mettent dans la peau d’élèves d’une école fictive où il est permis d’écrire sur le mur. Par expérience, on constate que d’un côté les enfants ne tiennent pas forcément compte des implications réelles de ce qu’ils font dans les espaces virtuels et que, d’un autre, ils ne conçoivent pas que des adultes, aux rôles différents, puissent les aider. C’est pour cette raison que le jeu a pour support une maquette d’école, où le « mur » du réseau social est remplacé par le mur du bâtiment scolaire, et où les conséquences sont donc immédiatement tangibles. Cette symbolique permet aux enfants de réaliser que le virtuel ne l’est en réalité pas tant que ça et leur permet de comprendre, par le biais d’une expérience concrète, le sens et l’utilité des règles de base d’internet. Les règles en vigueur sur un réseau social sont sensiblement les mêmes que les règles de la vie sociale. Dans ce cadre, les adultes constituent des ressources sur lesquelles les jeunes peuvent s’appuyer. Ce sera à l’animateur de donner corps à « l’adulte » qui peut venir en aide aux jeunes mais il représente également les intervenants extérieurs qui peuvent voir le mur et interpréter son contenu (que l’enfant considère comme relevant de « l’intime »). Ce sont ces deux éléments qui sont transmis comme message aux enfants dans cette animation de prévention.

bottom of page